top of page
Rechercher

Le Palais Valamarana Braga vit




Le dimanche 21 mai, journée de l'Association italienne des maisons historiques, est l'occasion de se souvenir d'un moment glorieux du Palais Valmarana Braga à Vicence, notre siège, l'un des plus beaux bâtiments du patrimoine palladien de l'UNESCO.

Comme c'est souvent le cas, tout est né d'un événement tragique, à savoir le bombardement du bâtiment pendant la Seconde Guerre mondiale, le 18 mars, au cours duquel il fut à moitié détruit, réduit à une ruine apparemment irrécupérable, à l'exception de l'extraordinaire façade aujourd'hui précaire, un rappel de l'histoire de la famille.




Les Valmarana vendent à ceux qui choisissent de devenir les nouveaux gardiens, après quatre siècles et demi, de l'un des monuments les plus extraordinaires de Palladio.

C'est Vittor Luigi Braga Rosa qui, avec enthousiasme et fierté - comme on peut le lire sur les photographies historiques - se charge de restaurer, ou plutôt de reconstruire, le bâtiment qui n'a plus de toit, le grenier, le hall de la rue principale. Mais nous devons le rendre à la ville et au monde.


Ce sont des personnes et ce sont des moments rares et nobles.


Leonardo Valmarana, près de cinq cents ans plus tôt, avait renoncé à achever le palais familial, lieu qui la représentait plus que tout autre, pour financer le Théâtre Olympique. Lui, le prince de cette Vicence qui avait désormais compris la grandeur de l'homme qui l'avait transformée à jamais.

Qui aujourd’hui ferait passer la ville avant sa famille ?





C'est cette grandeur que nous avons la chance de pouvoir contempler aujourd'hui, grâce à ces hommes qui se sont levés, conscients de leur mission historique, qui dépasse leur époque et leur petite sphère sociale.


Aujourd'hui, la famille Braga Rosa, les femmes de la famille - Vilma et sa fille Francesca - poursuivent l'œuvre de leur père.

Francesca a récemment supervisé une restauration très soignée, capable de récupérer le plâtre et le marbre d'origine, un exemple très rare parmi les façades palladiennes, qui avaient été obscurcies par une couche noire tenace.

Et restauration après restauration continue à avoir lieu à l'intérieur, année après année, redonnant de la beauté et des espaces, qui peuvent et continueront à vivre, à raconter des histoires, à se transmettre.



Nous contribuons avec notre petit grain de sable, fiers de pouvoir le faire, en tant que siège du Réseau des propriétaires des Villas Palladio et de son centre de visiteurs.

Essayer de faire vivre, chaque jour davantage, ce même esprit qui a généré puis transmis quelque chose qui va au-delà de l'utile et de l'individuel.

Heureusement, nous faisons partie de quelque chose de plus grand...

Scopri di più nella nostra scheda di Palazzo Valmarana Braga


0 vue0 commentaire
bottom of page